Quels sont les bookmakers qui prennent la carte Visa Electron pour parier sur le foot ?

Positionnée en entrée de gamme des cartes Visa, la carte Electron (encore appelée Visa Electron Jeunes à Groupama, Sensea à la Caisse d’Epargne ou Realys à la Banque Postale) s’adresse principalement à une population de jeunes, désireux de maitriser leur budget. En effet, c’est avant tout une carte de débit, nécessitant donc une demande d’autorisation à la banque à chaque usage. Il n’y a donc pas de risque de se trouver à découvert avec cette carte, ce qui permet de déposer de l’argent en toute sécurité chez les bookmakers qui l’acceptent. Parmi ceux-ci on trouve la FDJ (avec son site ParionsWeb.fdj.fr) et 5 opérateurs privés: France-Pari.fr, Bwin.fr, Winamax.fr, Betclic.fr et FeelingBet.fr. Voyons quelles sont les caractéristiques de cette carte Electron et ses limites pour les paris sur le foot.

La carte Visa Electron est acceptée chez les bookmaker Betclic, Bwin, France-Pari, Winamax et ParionsWeb pour les dépôts sur le foot

Visa Electron chez les bookmakers

La Visa Electron, c’est tout d’abord une carte peu chère à l’usage. Les frais annuels varient d’une banque à l’autre mais sont généralement de l’ordre d’une trentaine d’euros (par exemple: 31€ chez HSBC, 32 € à BNP Paribas,…)

Son plafond de retrait est nettement plus bas que celui des cartes Visa classiques. Par exemple, à la BNP Paribas, il est de 450€ par période de 7 jours consécutifs. Au Crédit du Nord et à HSBC, ce plafond n’est que de 300€, mais il peut grimper à 1200€ par semaine chez HSBC si vous utilisez les DAB de HSBC. Quant au Crédit du Nord, il vous accorde jusqu’à 200€ supplémentaires par jour si vous utilisez les distributeurs du Groupe Crédit du Nord ou ceux de la Société Générale. Avec sa carte Realys, la Banque Postale offre un montant de retrait de 800€ dans ces DAB, mais 300€ seulement si vous utilisez les distributeurs de billets de ses concurrents.

Pour les plafonds de paiement avec la carte Visa Electron (ou de versement sur un compte de paris sportifs par exemple), ils sont variables d’une banque à l’autre et inférieurs à ceux autorisés par une carte Visa classique. Dans tous les cas, la carte Electron déclenche une consultation systématique du solde de votre compte. Deux possibilités: soit votre solde est positif et vous pourrez verser n’importe quel montant jusqu’à concurrence de la valeur de ce solde (*), soit votre solde est à zéro, et votre établissement financier refusera de procéder au virement.

Note (*) : Si votre compte bookmaker est dans un statut ‘provisoire’, c’est-à-dire si vous n’avez pas envoyé les pièces justificatives à votre opérateur, vous serez limité dans vos versements. Par exemple à la FDJ, vous ne pourrez pas virer plus de 750€ tant que votre compte ne sera pas dans un statut ‘confirmé’. Ce statut de confirmé vous permet d’étendre ce plafond de dépôt à des montants plus élevés: par exemple 750 euros par jour et jusqu’à 6 000 euros par mois à la FDJ sur son site ParionsWeb.fdj.fr.

Mais attention, dans le cadre d’un jeu responsable, nous vous invitons, lors de votre inscription chez votre bookmaker, à renseigner avec précision les montants max de dépôt à ne pas dépasser par semaine. Vous aurez ainsi un garde-fou au cas où vous seriez tentés d’aller au-delà des limites que vous vous êtes fixées.

Concernant les frais de dépôt avec une carte Visa Electron, ils sont inexistants chez les bookmakers: Winamax, France-Pari et chez ParionsWeb. Par contre, vous paierez 2% chez Betclic si votre versement est inférieur à 100€ (avec gratuité au-delà de 100€). Chez Bwin vous devrez vous acquitter de 2% de frais quel que soit votre versement avec votre carte Visa Electron.

Si vous êtes adepte des paris sur le foot et détenteur d’une carte Visa Electron, Realys ou Sensea, vous avez donc un choix important de bookmakers chez qui déposer et parier en ligne. Malgré quelques limitations (plafond de dépôt), cette carte Electron à autorisation systématique est bien adaptée aux parieurs sur le foot qui veulent garder un œil sur leurs dépenses.

Quel opérateur est le moins risqué aux paris sportifs ?

Quoi de plus rassurant que de parier à la FDJ, dont le principal actionnaire est l’état français ? Son site ParionsSport (ex ParionsWeb) propose un bonus de bienvenue à 200€ depuis le 7 Octobre 2016. De plus son appli pour iPhone et son portail mobile pour Android sont particulièrement performants. Parier à la FDJ est presque aussi facile que jouer au Loto!

Visitez: ParionsSport.fr