L’histoire de la Coupe de la Ligue de 1994 à nos jours

Organisée par la LPF (site : www.lpf.fr), la Coupe de la Ligue réunit dans une compétition à élimination directe les 20 équipes de Ligue 1, les 20 équipes de Ligue 2, ainsi que de 0 à 6 équipes de National, leur nombre étant fonction des contraintes d’admission. Moins prestigieuse que la Coupe de France, la Coupe de la Ligue a parfois été controversée, mais toujours enviée.

Ayant vue le jour récemment (en 1994), voyons quelles sont les péripéties de sa jeune histoire !

.

Avant 1994, seules les Coupes d’été venaient compléter le Championnat de L1

Avant 1994, il n’existait pas en France de League Cup, méthode anglaise. A cette époque, à la fin du Championnat de L1, était organisée une Coupe d’été dont l’objectif était tout simplement d’entrainer les joueurs. Certains grands clubs ne participaient même pas à cet exercice estival, se contentant d’envoyer leur équipe réserve.

A noter que, dans la foulée de la création de la League Cup anglaise (1960), deux tentatives hexagonales de Coupe de la Ligue avaient été organisées en 1964 et 1965, mais n’avaient pas été reconduites par la suite.

C’est le PSG qui remporte la 1er Coupe de la Ligue tricolore en 1994

Le mérite de la création de la Coupe de la Ligue revient à Noël Le Graët, président de la Ligue de football professionnelle, qui cherchait à accroitre les revenus de diffusion audiovisuels du football français.

C’est ainsi qu’a débutée, en Novembre 1994, la 1er compétition regroupant les équipes professionnelles D1 et D2, auxquelles s’ajoutent alors les clubs de National ayant gardé un statut pro suite à leur récente relégation (moins de 2 ans). C’est le PSG qui ouvre le bal en remportant à domicile contre le SC Bastia cette 1er Coupe de la Ligue.

En 2002, Frédéric Thiriez, le nouveau président de la LPF, confie à l’artiste Pablo Reinoso le soin de réaliser un trophée doré. C’est l’AS Monaco qui remportera cette année-là cette somptueuse œuvre d’art.

En 2006, changement de calendrier et des conditions d’admission (en particulier exemption de seizième de finales pour les clubs qualifiés directement en C1). C’est à cette occasion que les premières critiques sur la Coupe de la Ligue sont apparues, venant de clubs modestes qui ne comprenaient pas ce ‘passe-droit’ des équipes admises en Ligue des Champions.

En 2009, nouveau coup de semonce avec le renouvellement des droits de diffusion télé. Alors que France Télévision menace de ne pas acheter les droits pour les années à venir, certains parlent de supprimer tout simplement cette compétition. Finalement un accord est trouvé, la ligue vendant ses droits à France Télévision jusqu’en 2016.

Côté palmarès, on notera la suprématie du PSG qui détient 4 trophées (1995, 1998, 2008, 2014), suivi de 2 challengers détenant chacun 3 trophées : l’OM de Didier Deschamps qui réalisera l’exploit de remporter la Coupe de la Ligue trois années d’affilée (2010, 2011, 2012) et les Girondins de Bordeaux qui seront vainqueurs en 2002, 2007 et 2009.

Quelles incidences de la Coupe de la Ligue sur les compétitions européennes ?

Qu’il soit originaire de la L1, de la L2 ou du National, le club qui sort vainqueur de la Coupe de la Ligue, se voit offrir par l’UEFA une place pour le 3éme tour de qualification de la Ligue Europa, la C3.

Si par hasard, le vainqueur de la Coupe de la Ligue vient à se qualifier en Championnat pour la C3, il reversera sa place qualificative à une autre équipe de Ligue 1.

Enfin, si le vainqueur de la Coupe de France arrive à se qualifier en Championnat pour la C1, son finaliste hérite de la place pour le 3éme tour de qualif pour la C3. Dans ce cas, le vainqueur de la Coupe de le Ligue se qualifie directement pour les barrages de la C3 .

Vainqueurs et finalistes de la Coupe de la Ligue depuis 1994

Saison Vainqueur Finale et score
1994-1995 PSG (1) PSG – SC Bastia (2 – 0)
1995-1996 FC Metz FC Metz – OL (0 – 0a. p.5 tab à 4)
1996-1997 RC Strasbourg (1) RC Strasbourg – Girondins de Bordeaux (0 – 0a. p.6 tab à 5)
1997-1998 PSG (2) PSG – Girondins de Bordeaux (2 – 2a. p.4 tab à 2)
1998-1999 RC Lens RC Lens – FC Metz (1 – 0)
1999-2000 FC Gueugnon FC Gueugnon – PSG (2 – 0)
2000-2001 OL AS Monaco – OL (1 – 2a. p.)
2001-2002 Girondins de Bordeaux (1) FC Lorient – Girondins de Bordeaux (0 – 3)
2002-2003 AS Monaco FC Sochaux-Montbéliard – AS Monaco (1 – 4)
2003-2004 FC Sochaux-Montbéliard FC Nantes – FC Sochaux-Montbéliard (1 – 1a. p.4 tab à 5)
2004-2005 RC Strasbourg (2) SM Caen – RC Strasbourg (1 – 2)
2005-2006 AS Nancy-Lorraine AS Nancy-Lorraine – OGC Nice (2 – 1)
2006-2007 Girondins de Bordeaux (2) OL – Girondins de Bordeaux (0 – 1)
2007-2008 PSG (3) RC Lens – PSG (1 – 2)
2008-2009 Girondins de Bordeaux (3) Girondins de Bordeaux – Vannes OC (4 – 0)
2009-2010 OM (1) OM – Girondins de Bordeaux (3 – 1)
2010-2011 OM (2) OM – Montpellier Hérault SC (1 – 0)
2011-2012 OM (3) OL – OM (0 – 1a. p.)
2012-2013 AS Saint-Etienne AS Saint-Etienne – Stade Rennais FC (1 – 0)
2013-2014 PSG (4) OL – PSG (1 – 2)

La Coupe de la Ligue offre généralement de beaux spectacles avec des retournements de situation très spectaculaires, généralement peu avant la fin du temps réglementaire. La finale (qui se joue au stade de France depuis 1998) est un évènement médiatique très apprécié et permet très souvent à des clubs distancés en championnat de sauver leur saison et d’accrocher une place européenne. Cela se traduit par des enjeux surmultipliés et offre des occasions de paris chargés d’adrénaline. Espérons que la jeune histoire de cette Coupe ne soit pas interrompue par des considérations purement mercantiles de droits télé ou autres : cela serait fort dommage pour le spectacle… et pour nos habitudes de parieurs !

Voici les prochaines rencontres de la Coupe de la Ligue et les cotes associées aux paris 1N2 chez les principaux bookmakers:

Un opérateur réputé pour ses grilles Jackpots et sa fidélisation des gros parieurs

La jeune start-up toulousaine France-Pari a réussi à se hisser parmi les grands des paris sportifs et du turf. Ses grilles: Jackpot 12, Premier 10, … font rêver chaque semaine de nombreux parieurs. Son bonus (200€ hors promotion) est classiquement en tête des offres de bienvenue des opérateurs qui combinent Sports et Courses hippiques. De plus, France-Pari dispose d’un programme de fidélité très agressif pour fidéliser les gros parieurs.

Visitez: France-Pari.fr