L’histoire du Championnat de Belgique de Football, la Jupiler Pro League

Crée en 1895, le championnat de foot de Belgique est organisé par Pro League (site : www.jupilerproleague.be) et porte le nom de son sponsor Jupiler depuis 1993. Cette ‘Division 1’ belge est l’élite d’une structure pyramidale classique, secondée par une D2 appelée ‘Proximus League’.

Avant d’essayer de parier sur cette Jupiler Pro League, voyons qu’elle est l’histoire de ce championnat, composé actuellement de 16 clubs, et pointant au 10ème rang de l’UEFA pour la saison 2014-2015.
.

La genèse de la Jupiler Pro League avec la création de la ‘Coupe de Championnat’ en 1895

L’origine du championnat de foot belge date de 1895, année au cours de laquelle 7 clubs ont participés à cette première édition. C’est le Football Club Liégeois qui remporta le 1er titre de cette ‘Coupe de Championnat’ qui gardera ce nom jusqu’en 1904, avant de s’appeler tout simplement Première Division’, à l’instar de sa voisine, la D1 française.

Si l’on exclut les britanniques qui avaient créé leur ‘Football League’ (ancêtre le la Premier League) dès l’année 1988, la fédération belge de foot est une des premières en Europe à organiser le football amateur qu’elle défend becs et ongles.

La fédération URBSFA (L’Union Royale Belge des Sociétés de Football Association) conservera son dogmatisme jusqu’en 1974, année au cours de laquelle elle se décide enfin à créer la première ligue professionnelle de football belge.

Ce professionnalisme permet aux clubs belges de se faire connaitre sur la scène européenne. En particulier le Royal Sporting Club d’Anderlecht, régulièrement en tête du championnat, participe à de nombreuses jouxtes européennes, remportant 4 Coupes d’Europe entre 1976 et 1988.

Ce dynamisme profite également à l’équipe nationale belge qui est finaliste de l’Euro 1980 et qui atteint les demi-finales de la Coupe du Monde 1986. C’est l’époque ou le championnat belge atteint son plus haut niveau, le 3éme rang du classement de l’UEFA, et cela pendant 2 années consécutives: 1979 et 1980.

Depuis cette période dorée 1970-1980 et par manque de financements suffisants, le football belge a retrouvé un certain niveau d’anonymat, descendant au 20ème rang de l’UEFA en 1998. Heureusement, depuis ce point bas de 1998, la remontée est progressive et on trouve aujourd’hui la Jupiler Pro League au 10ème rang, derrière l’Eredivisie des Pays-Bas.

A noter une embellie singulière récente avec la performance du Standard de Liège qui a réussi à atteindre les quarts de finales de la Ligue Europa 2009-2010.

En ce qui concerne le palmarès des clubs belges en championnat, le RSC Anderlecht fait la course en tête et totalise un total de 33 titres, suivi par un lointain peloton de 3 équipes menées par le FC Bruges (13 titres), l’Union St-Gilloise (11 titres) et le Standard de Liège (10 titres).

Les 5 dernières saisons (2009-20014) ont été remportées par le RSC Anderlecht, à l’exception de l’année 2011 remportée par le RC Genk.

Palmarès des clubs champions de Belgique de 1896 à nos jours

 

Equipe Nombre Années
Anderlecht 33 1947, 1949, 1950, 1951, 1954, 1955, 1956, 1959, 1962, 1964,1965, 1966, 1967, 1968, 1972, 1974, 1981, 1985, 1986, 1987,

1991, 1993, 1994, 1995, 2000, 2001, 2004, 2006, 2007, 2010,

2012, 2013, 2014

Club Bruges 13 1920, 1973, 1976, 1977, 1978, 1980, 1988, 1990, 1992, 1996,1998, 2003, 2005
Union Saint-Gilloise 11 1904, 1905, 1906, 1907, 1909, 1910, 1913, 1923, 1933, 1934,1935
Standard de Liège 10 1958, 1961, 1963, 1969, 1970, 1971, 1982, 1983, 2008, 2009
K Beerschot VAC 7 1922, 1924, 1925, 1926, 1928, 1938, 1939
Racing Club Bruxelles 6 1897, 1900, 1901, 1902, 1903, 1908
Daring Club Bruxelles 5 1912, 1914, 1921, 1936, 1937
RFC Liège 5 1896, 1898, 1899, 1952, 1953
Royal Antwerp FC 4 1929, 1931, 1944, 1957
Lierse SK 4 1932, 1942, 1960, 1997
FC Malines 4 1943, 1946, 1948, 1989
RC Genk 3 1999, 2002, 2011
Cercle Bruges 3 1911, 1927, 1930
KSK Beveren 2 1979, 1984
RWD Molenbeek 1 1975

L’histoire de l’organisation des play-offs du championnat de foot de Belgique

Tout au long de sa longue histoire, le championnat de foot belge a été majoritairement organisé sous la forme d’une poule unique, dont le nombre de clubs participants fluctua entre 14 et 20.

C’est lors de la saison 2009-2010 que l’URBSFA a changé le format de la compétition pour essayer d’en améliorer le niveau. En effet, la fédération a constaté que trop de joueurs s’expatriaient (France, Pays-Bas, Angleterre) au profit d’un nombre toujours croissants de footballeurs étrangers.

Ce changement d’organisation a consisté principalement à mettre en place des éliminatoires (play-off en anglais) en fin de saison.

Pour la première phase du championnat de Belgique, on procède comme pour la Ligue 1 française : une poule unique à 16 clubs (au lieu de 20 pour la L1) avec des matches aller-retour permettant d’établir un classement à l’issue des 8*30 = 240 matches.

A la fin de ce championnat, 3 groupes sont créés parmi les 16 équipes:

  • Les 6 premiers clubs du classement (qui devront disputer les Play-off 1)
  • Les 8 clubs suivant du classement (qui devront disputer les Play-off 2)
  • Les 2 derniers clubs du classement (qui devront disputer les Play-off 3), cette dernière disposition datant de la saison 2010-2011

Les play-offs 1 sont organisés comme un mini-championnat à 6 équipes avec 10 matches par équipes: 5 allers et 5 retours. Les 6 équipes partent avec la moitié des points engrangés dans la phase précédente. C’est bien évidement ce dernier classement qui déterminera le champion de Belgique et les places qualificatives pour les compétitions européennes. Seule la dernière place qualificative pour la C3 sera mise en jeu suite à un match de barrage avec le vainqueur des play-offs 2.

Les play-offs 2 se déroulent également sous la forme d’un mini-championnat, mais découpé cette fois en 2 groupes de 4 équipes. Mais contrairement aux play-offs 1, chaque clubs démarrent avec 0 point. A l’issue des 6 matches par équipe, les vainqueurs des 2 groupes se rencontrent pour désigner le vainqueur des plays-offs2, lequel vainqueur pourra affronter en barrage (via match aller-retour) l’équipe classée 4e ou 5e des play-offs 1 (en fonction du nombre de tickets pour les places européennes)

Les play-off 3 sont une nouveauté de la saison 2010-2011. Les 2 derniers du classement de la Jupiler Pro League (15ème et 16ème places) disputent jusqu’à 5 matches pour éviter la relégation en Proximus League. L’équipe qui pointe à la 15ème place débute les play-offs3 avec un avantage de 3 points et aura l’honneur de jouer à domicile à 3 reprises sur les 5 matches. A noter que les 5 matches ne sont pas forcément tous joués : dès qu’une équipe est assurée de l’emporter, elle est désignée gagnante des plays-off3 et sa dauphine est reléguée en D2.

L’équipe gagnante des plays-off3 dispute alors le dernier tour de la D2. Si elle l’emporte à nouveau, elle restera en Jupiler Pro League pour la saison suivante.

A noter que ces plays-offs en fin de saison sont régulièrement contestés par les grands clubs belges qui voudraient revenir à un championnat classique à poule unique et qui citent volontiers l’exemple de l’Eredivisie des Pays-Bas ou ces play-offs ont été supprimés.

.
Nous espérons vous avoir éclairés sur la longue histoire de la Jupiler Pro League, avec ce focus particulier sur les play-offs de fin de saison, assez inhabituels parmi les grandes nations footballistiques européennes. Quant à parier sur les différents matches de ce championnat belge, le mieux est de se rendre sur le site du PMU qui connait bien cette Pro League, si proche de nos frontières.

Quel site pour parier sur le football européen?

Pour parier sur le football, il n’y a pas mieux que le PMU, l’opérateur historique, dont la réputation n’est plus à faire. Doté d’un fonctionnement irréprochable, le site PMU.fr s’est imposé comme l’un des meilleurs d’Europe. De plus, son TRJ moyen est excellent et son bonus de bienvenue, généralement de 170€, voire plus pour certains évènements, est bien souvent en tête des offres du marché.

Visitez: Pmu.fr