Le nouveau technicien du PSG s’appelle Unai Emery et arrive auréolé de 3 C3 successives

28 Juin 2016

Des résultats, rien que des résultats ! C’est ce que veulent les qataris de QSI depuis leur arrivée dans la capitale en 2011. Et le PSG a beau être champion de France pour la 4ème année consécutive, les hommes du golfe (et particulièrement Nasser Al-Khelaifi, président du club parisien) ne sont toujours pas satisfaits. En cause, une nouvelle élimination en Ligue des Champions, la plus prestigieuse des compétitions de foot (compétition perdue au profit de Manchester City  en quart de finale cette fois). Pour espérer obtenir un jour ce graal ultime (figurer en tête des clubs européens de la C1 !), le président Nasser vient de se séparer de Laurent Blanc (en lui signant un chèque de 22 millions d’euros !) et, dans la foulée, de recruter un nouveau coach Unai Emery, triple vainqueur consécutif de l’Europa League (ou C3) avec son club du FC Séville.

Le PSG a un nouveau entraineur, en la personne de Unai Emery

U.Emery, nouveau coach du PSG

Ainsi donc, après Antoine Kombouaré, Carlo Ancelotti et Laurent Blanc (qui n’aura pas démérité avec 11 titres remportés sur 15 possibles en 3 ans au PSG), c’est un espagnol d’origine basque, inconnu du grand public en France, qui va s’assoir sur le banc parisien.

En ayant gagné trois C3 d’affilée avec Séville (2014, 2015, 2016), Unai Emery peut-il faire gagner une C1 au PSG, et cela dès 2017 ?

En tous cas, c’est le pari que vient de prendre le président Nasser, après avoir envisagé de recruter d’autres pointures plus médiatiques, comme Diego Simeone (entraineur de l’Atlético Madrid), Manuel Pellegrini (entraîneur de Manchester City et tombeur du PSG en C1) ou encore André Villas-Boas (l’ex disciple de José Mourinho, et qui était libre depuis son départ du Zénith Saint-Pétersbourg).

Voyons quelles sont les qualités et les défauts de ce coach, en commençant par ces derniers ?

Les reproches que l’on pourrait faire à Unai Emery, le nouveau coach du PSG ?

Son palmarès de joueur (milieu de terrain) est pour le moins …très confidentiel !

En comparaison à Laurent Blanc (entre autre, champion du Monde 1998), la notoriété du joueur de foot pro  Unai Emery est particulièrement modeste. Issu d’une famille de footballeurs, le natif de Fuenterrabía, à quelques encablures du Pays basque français, n’aura fait en tout et pour tout que 5 apparitions en Liga espagnole, avec son club formateur de la Real Sociedad. Il se fera néanmoins un nom, …mais en seconde division espagnole, avec même une incursion en 3ème division avec son dernier club de Lorca Deportiva CF. Pas de quoi casser trois pattes à un canard !

Sa seule sortie d’Espagne en tant qu’entraineur (Spartak Moscou) a été un échec

Si la notoriété d’Unai Emery en tant que joueur n’a pas réussi à passer les Pyrénées, il en est quasi de même pour son rôle de coach à l’extérieur des frontières ibériques. Et ceux qui se rappellent de lui, c’est plutôt en mal, suite à un échec cuisant en 2012 au Spartak Moscou où il avait été remercié dès le mois de Novembre. Là aussi, pas de quoi monter aux rideaux !

Mais, ces 2 reproches mis à part, vous vous doutez bien que Nasser Al-Khelaifi a trouvé de sérieux arguments pour le faire signer au PSG. Voici lesquels !

Les qualités (bien réelles) du nouveau technicien des parisiens

Unai Emery est une légende parmi les entraineurs ibériques

Tout a commencé en 2004 alors qu’il était encore joueur et qu’il évoluait en 3ème  division avec son dernier club, le Lorca Deportiva CF. Presque par hasard ou opportunité, voilà qu’il endosse le rôle de coach au beau milieu de la saison de ce petit club méconnu du Sud-Est de l’Espagne. En quelques mois, le nouveau joueur devenu technicien révolutionne le jeu de ce club, manquant de très peu une remontée en 2ème division. Toute la ville de Lorca se souvient encore de cet exploit et son ancien président de club  parle toujours de lui comme d’une légende vivante.

Unai Emery est un bourreau de travail, armé de méthodes efficaces (vidéo en particulier)

Le coach basque a une réputation de travailleur acharné. Il pense, il rêve, il ne vit que par et pour le football. Très pointilleux, il passe des heures avec ses joueurs pour analyser le jeu des adversaires (en faisant appel à la vidéo et aux statistiques), mettant en place des scénarios adaptés à la rencontre du moment.

Unai Emery est doté d’un dynamisme communiquant envers ses joueurs

Oubliez la méthode Blanc très posée (un peu guindée dirons certains !). Avec le basque sur le banc il va y avoir du spectacle au PSG ! Les amateurs de L1 vont certainement faire des comparaisons avec l’époque Bielsa à Marseille. Si en Espagne ce comportement de « dynamiseur » est assez classique, il risque de faire beaucoup de bruit dans la capitale tricolore. Outre l’effet de boost indéniable sur les joueurs, ce comportement démonstratif  va faire le régal des tabloïdes et autres médias populaires. C’est du pain béni pour la promotion du PSG en France, mais surtout en Europe ou le PSG veut désormais marquer son empreinte !

Unai Emery connait le football français, …même si l’inverse n’est pas (encore) vrai

Dans son club du FC Séville, Unai Emery s’est entouré de talents français pour monter son équipe, parfois en les redynamisant de façon spectaculaire. Regardez Kevin Gameiro, qui était en déshérence au PSG et qui est devenu une icône en Espagne (39 buts en 3 ans avec les Rojiblancos) ou encore Adil Rami qui a été titularisé à l’Euro par Didier Deschamps suite à une fin de saison spectaculaire. De leur côté, Timothée Kolodziejczak, ainsi que Benoît Trémoulinas ne tarissent pas d’éloge sur leur ancien coach.

Forcément, en entrainant de telles pointures, le coach basque a fini par connaitre le football de l’hexagone. Son intronisation en L1 n’en sera que plus aisée !

Enfin le nouveau coach du PSG arrive avec des résultats convaincants en C3

Si vous êtes matheux, voilà l’équation qui a convaincu Nasser Al-Khelaifi :

3*C3= C1

En clair : gagner 3 Europa League  en cascade avec Séville équivaudrait à gagner une Champions League avec le PSG.

Ce qui est sûr, c’est qu’une nouvelle ère commence au PSG avec l’arrivée du coach Unai Emery. L’objectif est clair : mettre le PSG sur le toit de l’Europe ! Et nous somme prêt à parier que Nasser n’a pas donné 3 ans au basque de 44 ans pour atteindre cet objectif. Avec QSI, les résultats sont attendus …au plus vite, et pourquoi pas dès 2017 !

En attendant les premiers matches de la Ligue des Champions, rendez-vous le Samedi 13 Août pour la reprise du championnat de L1 hexagonal : le PSG se déplace à Bastia pour cette première journée de la saison 2016-2017.