Organisation et format de la Ligue Europa (C3)

S’inspirant du format de sa grande sœur (la C1), la Ligue Europa de l’UEFA (la C3) est organisée en 4 étapes distinctes : les étapes de qualification (comportant 4 tours avec les barrages), un mini-championnat de 12 groupes et les 5 derniers tours à élimination directe (des 16ème de finales à la finale). Ce format a beaucoup évolué au cours de l’histoire de la C3 depuis la lointaine ‘Coupe des villes de Foire’ crée en 1955 en passant par la Coupe de l’UEFA apparue en 1961, jusqu’à l’organisation actuelle comportant 195 entrants (Saison 2014-2015). Voyons comment est organisée cette ligue de repêchage des grands clubs européens ?

.

Les 4 tours de qualification de la C3 (incluant les barrages) permettent de sélectionner 48 équipes

Pour la saison 2014-2015, pas moins de 195 équipes appartenant aux 54 membres de l’UEFA, participent à l’Europa League. C’est le fameux ‘Coefficient UEFA’ , instauré en 1980, qui détermine le nombre de clubs sélectionnés dans chaque pays.

La composition des 195 entrants de la C3 est la suivante :

  • 3 pays disposent de 4 places
  • 47 pays disposent de 3 places (c’est le cas de la France en 2014-2015)
  • 2 pays disposent de 2 places
  • 2 pays disposent de 1 seule place (Liechtenstein and Gibraltar)
  • 3 places sont réservées aux 3 premiers clubs du classement Fair Play de la saison précédente
  • et enfin 33 places sont attribuées aux reclassés de la saison en cours de la Ligue des Champions

Tout comme la C1, la C3 comporte 4 tours de qualifications, le dernier tour étant celui des barrages. C’est le nombre de buts inscrits sur 2 matches aller-retour qui permet de discriminer les équipes éligibles au tour suivant. En cas d’égalité de buts, ceux inscrits à l’extérieur sont comparés entre eux. En cas de nouvelle égalité, les 2 équipes doivent se résigner à l’épreuve des tirs aux buts. A l’issue de ces 4 tours de qualification, la Ligue Europa totalise 48 clubs, prêts à disputer la phase de groupe.

Le mini-championnat de la C3 (Phase de Groupe) permet de passer de 48 clubs à 32 clubs

Avec la phase de groupe, on retrouve un mini-championnat, organisé autour de 12 groupes comportant chacun 4 équipes (en comparaison, la C1 ne dispose que de 8 groupes de 4).

Comme pour la LDC, ce sont les 2 premiers de chaque groupe qui sont habilités à continuer la compétition. Ces 24 équipes sont rejointes par les 8 équipes qui ont terminées 3ème de leur phase de groupe en Ligue des Champions. A l’issu de ce mini-championnat, l’UEFA dispose ainsi de 32 clubs pour attaquer la phase à élimination directe.

Les 5 derniers tours à élimination directe de la C3

Des 16èmes de finales aux demi-finales, on retrouve l’organisation des matches de qualification et de barrage : compétitions aller-retour avec le nombre de buts marqués comme discriminant.

Pour les seizièmes, on garde la notion de tête de série : aux 6 vainqueurs de groupe viennent s’ajouter les 4 meilleurs troisièmes de la Ligue des Champions. Et comme pour la C1, on interdit à 2 équipes issues d’un même groupe de se rencontrer.

A partir des huitièmes, la notion de tête de série disparait et le tirage au sort ne comporte plus aucune restriction.

Pour la finale, un seul match est organisé sur terrain neutre. Et fait nouveau, à partir de la saison 2015-2016, le vainqueur de la Ligue Europa est automatiquement sélectionné pour la Ligue des Champions de l’année suivante.

L’UEFA essaie de mettre en place des organisations très similaires entre ses 2 compétitions majeures européennes que sont la Ligue des Champions (C1) et la Ligue Europa (C3). Elle y est relativement bien parvenue jusque-là, malgré le nombre d’entrants qui diffère. Tout cela ne peut que rajouter de la clarté pour les internautes qui souhaitent parier indifféremment sur la Ligue des Champions ou sur la Ligue Europa.

A ce jour, comme le montre notre historique de la C3, seuls 3 clubs français (Bastia, OL et OM) sont arrivés en finale de la Ligue Europa, l’OM étant le seul à réussir cette performance à 2 reprises (1999 et 2004). Mais aucun club tricolore n’a encore réussi à soulever le célèbre trophée Bertoni de la C3.

Vous trouverez les prochaines compétitions de la Ligue Europa grâce à notre comparateur de cotes ci-après.

Un opérateur réputé pour ses grilles Jackpots et sa fidélisation des gros parieurs

La jeune start-up toulousaine France-Pari a réussi à se hisser parmi les grands des paris sportifs et du turf. Ses grilles: Jackpot 12, Premier 10, … font rêver chaque semaine de nombreux parieurs. Son bonus (200€ hors promotion) est classiquement en tête des offres de bienvenue des opérateurs qui combinent Sports et Courses hippiques. De plus, France-Pari dispose d’un programme de fidélité très agressif pour fidéliser les gros parieurs.

Visitez: France-Pari.fr