Pariez sur le classico PSG-Chelsea en C1 2016 dès les 8ème de finales

14 Décembre 2015

Lors du Classico Chelsea-PSG, David Luiz qualifie les parisiens pour les ¼ de finales de la C1 2015

David Luiz qualifie le PSG à Stamford Bridge pour les ¼ de la C1 2015

Huitièmes de finales de la Ligue des Champions 2015-2016 : le tirage au sort du 14 Décembre 2015 vient donc de designer une affiche de rêve: en match aller: PSG-Chelsea au Parc des Princes le mardi 16 février et Chelsea-PSG en match retour à Stamford Bridge le mercredi 9 mars 2016. Voilà 2 matches d’anthologie sur lesquels parier avec ce ‘classico’ entre 2 équipes qui vont donc se rencontrer pour la 3ème fois consécutive en 3 ans dans les tours à élimination directe. Si vous souhaitez plus d’info sur l’histoire de la C1, n’hésitez pas à lire notre article sur le sujet.

Le hasard fait décidément bien les choses pour le PSG de Laurent Blanc. Avant le tirage, un passage obligé dans le format de la Ligue des Champions, l’entraineur parisien n’avait qu’une hantise : ne pas tomber sur l’une des 2 locomotives européennes : le Barça (tenant du titre) ou le Bayern de Pep Guardiola. Son vœu aura donc été exaucé avec le tirage au sort des Blues de José Mourinho pour ces 1/8ème de finales de la plus prestigieuse des compétitions européennes.

A noter que 3 autres confrontations XXL ont été validées ce même jour : Arsenal-Barça Juventus-Bayern et Roma-Real. Qualifiés de justesse grâce à Olivier Giroud au top de sa forme, les Gunners d’Arsène Wenger rencontreront leur bête noire de toujours : le Barca de Messi. La Juve de Pogba, finaliste de la dernière édition, affrontera le Bayern de Ribery. Quant à la Roma de Rudi Garcia, elle aura fort à faire avec le Real de Cristiano Ronaldo.

Mais revenons-en au PSG et à son adversaire de toujours, les Blues de Mourinho. Avec 3 tirages au sort contre Chelsea lors des phases éliminatoires de ces 3 dernières années (1/4 en 2014, 1/8 en 2015 et 1/8 en 2016), les rencontres PSG-Chelsea font donc désormais figure de ‘classico’ de la C1.

Pour nous autres parieurs, c’est pain béni car nous pouvons enfin avoir une statistique fiable sur un intervalle de temps important : 3 ans, un intervalle de temps qui nous permet de voir l’évolution des 2 équipes. Une situation inédite pour un Club français à ce niveau de la compétition en C1.

En 2014, le PSG était encore en construction, focalisé sur le championnat et la C1 n’était qu’un objectif opportuniste. Cela ne l’a pas empêché d’atteindre les ¼ de finales et de remporter le match aller avec brio au Parc des Princes sur le score de 3 à 1. Mais le match retour à Stamford Bridge a montré la supériorité des Blues qui s’imposaient sur le score de 2-0, grâce au but décisif de Demba Ba, 3 minutes avant le fin du temps réglementaire.

En 2015, Nasser Al-Khelaïfi avait clairement indiqué que la C1 était sa priorité, accroissant la pression sur son entraineur.. Les partenaires de Ibra rencontraient à nouveau Chelsea au Parc des Princes, mais en huitième de finales cette fois. Paris faisait jeu égal avec Chelsea (1 à 1) et tous les espoirs des parisiens s’étaient reportés sur le match retour à Stamford Bridge. Les parisiens avaient alors déroulés un match historique (2-2 a.p.), malgré l’expulsion d’Ibra à la ½ heure de jeu, mais surtout grâce aux coups de tête sublimes de ses 2 défenseurs de choc: David Luiz et Thiago Silva.

Et en 2016, la donne a beaucoup changée entre les 2 équipes. Le PSG, champion d’automne fanfaronne en tête du championnat tricolore, alors que les Blues pointent à la 16ème place de Premier League, à un point de la relégation… du jamais vu pour une équipe pilotée par le ‘Number One’ portugais !

Sur le papier, en cette fin 2015, le PSG est donc favori de ce classico. Même le président de l’OL : Jean Michel Aulas, qui vient de subir il est vrai une défaite cinglante (5-1) au parc, reconnait volontiers que « les parisiens ont vraiment gagnés beaucoup en puissance” et qu’ils sont crédibles pour remporter la Ligue des Champions 2016. Il est vrai que l’association Ibra-Cavanni n’a jamais été aussi parfaite: à eux 2 ces grands gaillards font forte impression, matches après matches. Et l’arrivée de Di Maria a été une bonne pioche: meilleur passeur de L1 (9 passes décisives en 13 matches), le argentin a déjà une longue expérience de la C1

Mais il ne faut pas sous-estimer la capacité de réaction de l’emblématique coach portugais qui aura à cœur de sauver sa saison en se transcendant en ligue des champions. Chelsea peut très bien reprendre des couleurs en 2016 et redevenir un des meilleurs d’Europe, comme lors de la C1 2012 ou de la C3 2013: après tout, le club londonien a gardé les mêmes joueurs et le même staff que l’an passé! Les Hazard, Oscar, Fabregas ou autres Diego Costa sont toujours là : ils ont été champions d’Angleterre en 2015… ce qui n’est pas si loin !

C’est à ParionsWeb que vous trouverez les meilleures cotes de ce 8ème de finales pour ce classico de la C1. Nous parions sur une victoire du PSG au Parc des Princes le mardi 16 février et sur un match nul Chelsea- PSG à Stamford Bridge lors du match retour le mercredi 9 mars 2016.

Les cotes ParionsWeb du match PSG-Chelsea en huitième de finales de la Ligue des Champions 2016 (match Aller)

Chez ParionsWeb, les cotes du match PSG-Chelsea en 1/8ème de finales de la C1 (match Aller)

Pour le match aller PSG-Chelsea, la meilleure cote du PSG se trouve sur ParionsWeb. En pariant 100€ sur les parisiens dans cette Ligue des Champions 2015-2016, vous pouvez espérer gagner 178€ sur ce Classico, le mardi 16 février au soir.